Nos #Badassgirls préférées sur Instagram

Après vous avoir présenté nos Muses et nos #coolmoms préférées, on s'est dit qu'on allait vous gâter une fois de plus en vous offrant cette fois-ci les #Badassgirls qu'on aime le plus suivre sur les internets. Elles sont drôles, créatives, ambitieuses et parfois même intenses, mais surtout, elles croquent la vie à pleines dents et nous inspirent au quotidien.
 
 
Débuté part Erica Chan Coffman avec des DIY, de la déco, des inspirations voyages, mode et art, le blog HonestlyWTF s'est subdivisé par la suite avec HonestlyYUM qui traite de tout ce qui est... "YUM!" et de HonestlyFIT avec des inspirations sportives, saines et d'aventures. On aime suivre les plateformes pour leurs inspirations quotidiennes, leur franc parlé et leurs touches d'humour.
 
Ce sont des #badassgirl parce qu'elles sont... authentiques.
  
  
 
Skieuse freestyle de compétition, créatrice de contenu, marque de vêtements éponyme et tournage de webserie, RIEN n'arrête "Maad" Maude. Pas même ses incalculables fractures-opérations-dislocations subies lors de ses exploits sur la neige ces dernières années. Elle est native de Montréal et la suivre autour du globe nous donne un boost d'énergie incroyable!
 
C'est une #badassgirl parce qu'elle est... courageuse.
  
 
Elle est designer pour les vêtements féminins chez J.Crew, mais on l'aime surtout pour ses illustrations tellement vraies, parfois crues et toujours drôles! De scènes de vie super banales à de gentilles moqueries sur les plus grandes superstars, elle ose dire à voix haute ce que plusieurs pensent tout bas.
 
 C'est une #badassgirl parce qu'elle est... talentueuse.
  
  
Elle est probablement notre #badassgirl québecoise préférée. C'est la yoga girl et co-fondatrice derrière les retraites The Salty souls & l'application The Salty.Club et on trippe de la suivre, peut importe sur quelle plage paradisiaque ou dans quelle ville du monde (allô Montréal) elle se trouve.
 
C'est une #badassgirl parce qu'elle... est audacieuse.
 
 
Dans une marre d'hommes d'affaires en costume cravate, Tonya Rapley fait honneur à la gente féminine dans le monde des finances. Parce que selon elle (et on est bien d'accord), stress, dettes et gêne ne devraient pas être de pair avec notre argent. Elle aide des milliers de femmes à arrêter de vivre paye par paye et à prendre le contrôle de leurs finances!
 
C'est une #badassgirl parce qu'elle est... brave.
 
 
Sarah-Maude Beauchesne écrit, scénarise et nous fait bien rire! On aime lire ses scènes de la vie de tous les jours romancées et dé-dramatisées via ses différentes publications. Puis on avoue avoir un gros #girlcrush pour sa jolie face que l'on a pu entre autres voir dans une campagne pour Sephora et un lookbook avec WellDunn.
 
C'est une #badassgirl parce qu'elle est... attachante.
  
 
Cette tatoueuse originaire de Sherbrooke désormais établie à Montréal fait fureur dans le monde du tatouage. Elle exerce son métier et son art à la perfection au Studio Sans regret et on comprend très bien son succès d'après ses dessins et ses réalisations qu'elle nous partage dans son feed instagram.
 
C'est une #badassgirl parce qu'elle est... unique.
 
 
Avec ses quelques 35 mille followers sur IG, Sam de son vrai nom, nous fait voyager avec elle aux travers de ses oeuvres colorées, vibrantes et texturées. Des murs, des canevas ou encore des planches de surf, tous les supports sont bons et ce n'est pas la notion de grandeur qui effraie l'artiste. Elle a aussi déjà été mise en lumière à plusieurs reprises, notamment chez VOGUE, BURTON et Free Poeple. WOW.
 
C'est une #badassgirl parce qu'elle est... colorée.
 
 Poète des temps modernes, Janne est féministe, idéaliste, nomade et artiste. Son poème à succès "This is for the women who don't give a fuck" a connu un tel succès qu'elle en fait un court métrage qui s'est par la suite, vu être nominé pour le Cannes Corporate Media & TV Awards en 2016.
On adore autant la lire et l'entendre que la suivre au quotidien sur IG!
 
C'est une #badassgirl parce qu'elle est... charismatique.
 
Journaliste web, féministe engagée et productrice exécutive de Divided States of Women chez Vox média, rien n'arrête Liz, surtout pas les projets de grandeur. Native de chez nous, après des études à McGill ainsi qu'à Londres, c'est à NYC qu'elle s'installe pour lancer sa carrière dans le journalisme. On aime la suivre pour son franc parlé, son opinion sensé et ses clins d’œil humoristiques.
 
C'est une #badassgirl parce qu'elle a... du caractère!
 
Basée dans le désert sec, mais oh combien inspirant de la Californie, Aleksandra Zee rayonne avec son art hors du commun. De grandes pièces à de plus petites structures, elle taille, teints et assembles des pièces de bois pour des empiècements finaux tout aussi incroyables les uns que les autres.
 
C'est une #badassgirl parce qu'elle est... impressionnante!
  
Après avoir détesté son corps pendant quasiment toute sa vie, c'est en pratiquant le yoga qu'elle trouve ainsi la paix afin de s'accepter et de s'aimer tel qu'elle est. À la bonne heure, car elle est belle à voir et c'est en partageant sa vie sur les réseaux sociaux qu'elle a pu aidé et aide plusieurs jeunes femmes éprises avec des soucis de confiance ou des problèmes reliés à l'alimentation.
Il nous faudrait plus de Dana Falsetti dans notre feed IG.
 
C'est une #badassgirl parce qu'elle... inspirante!
 
 
 
On veut savoir, qu'elles sont les #badassgirls que vous adorez suivre?
 
 
 
Sarah, x